Production électrique

 

ampoule  

 

Les futures centrales à fusion fonctionneront comme les centrales à fission actuellement en service en France. L'électricité sera produite par des turbines qui recevront de la vapeur d'eau, chauffée grâce à la réaction de fusion. Les scientifiques travaillant sur le projet espèrent que l'énergie produite sera 10 fois supérieure à celle qui aura été consommée pour établir la fusion.

Le principal problème reste l'alimentation d'ITER. En période stationnaire, la consommation électrique de la machine ITER et des installations sera de 110 MW et pourra atteindre 620 MW au maximum, lors de la phase de démarrage. Sachant qu'une centrale à fission produit en moyenne 900MW, 2 solutions sont envisageables : dévier l'énergie des centrales situées a proximité du site de Cadarache ou en construire une nouvelle dédiée uniquement à ITER.

 

 

Cette grande quantité d'énergie ne sera utilisée que pendant la phase de démarrage. Après, le Tokamak s'auto-alimentera avec son énergie produite. Mais ce n'est pas avant 2020, qu'ITER pourra produire de l'électricité.

Vidéo montrant la production d'électricité :

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×